• Journée du Vendredi Saint des collégiens

    Voici le compte-rendu de cette magnifique journée:

    Vendredi 25 mars, le « hasard » du calendrier a voulu que les professeurs du collège St Jo soient en formation, et que, en accord avec Mr Puech, directeur de l’établissement, l’aumônerie des collèges puisse proposer aux élèves catéchisés un parcours spécial que l’on pourrait intituler « †=cœur  ?». L’objectif (ambitieux) de Gisèle soutenue par frère Jean-Daniel, était de faire découvrir à des collégiens en quoi le supplice de la croix est don d’Amour et ce durant le vendredi Saint en ce jubilé de la Miséricorde. 45 jeunes ont répondu présent ce matin-là à St Jo et c’est avec leur bonne humeur que nous avons gagné les salles St Vincent avec un vidéo-clip du groupe rock chrétien Glorious reprenant « Nous sommes des milliers » lors du grand rassemblement FRAT 2015 (rassemblement annuel de jeunes chrétiens de 8 diocèses d’Ile de France). Ainsi les jeunes ont pu concrétiser leur appartenance à une même famille chrétienne en disposant des lumignons sur le sol en dessinant une croix. Gisèle a présenté aux collégiens les animateurs qui allaient les accompagner. Frère Cyrille a ensuite donné le ton avec une lecture synthétique de la passion avec un « zoom » sur les paroles de Jésus sur la croix, des paroles qui sont lumières et qui éclairent nos vies en cette période troublée par autant d’actes ténébreux. Nous avons ensuite prié le Notre Père, chanté « risquerons nous d’être amis dans le Seigneur » car la perspective de la croix donne toute la mesure du risque que nous prenons en suivant Jésus. La matinée comportait des ateliers théâtre avec 5 évangiles à mettre en scène : Bartimée, la samaritaine, le reniement de Pierre, le bon samaritain et Zachée animés par Marie-Odile, frère Cyrille, Béatrice et Valérie, Véronique et Jocelyn, et enfin Françoise et Eliette. Pour les moins comédiens, un atelier composition florale animé par Mme Jeannette Chauffour, et un atelier chant animé par frère Jean-Daniel & Jocelyn, et enfin un atelier menuiserie animé par Bernard qui a permis de créer une très belle et grande croix forçant l’admiration de tous. Pendant la matinée, les enfants ont pu approfondir les évangiles et ainsi réfléchir à des questions personnelles, comme ; « qu’est-ce que le péché ? », « Pourquoi la croix ? », « quand et pourquoi fais-je preuve parfois de manque d’Amour vis-à-vis de mes proches, de Dieu, ou de moi-même ? »

    Le retour vers le collège s’est fait très naturellement et les enfants ont apprécié leur repas chaud pris au self (un grand merci à Mr Puech qui a mis le collège à disposition des élèves en l’absence du corps professoral). Après une courte pause, il a fallu partir pour l’église pour le sacrement de réconciliation (un grand merci à frère Jean-Marc et père Compazieu venus en renfort). A ce moment, les collégiens ont pu réaliser que la parole de Dieu qu’ils avaient étudiée le matin, les avait déjà préparés à moitié à recevoir ce sacrement (l’autre moitié du chemin étant à parcourir par eux-mêmes). Un atelier « poussins » avec des éclosions en direct (bravo pour le minutage des couveuses) en a émerveillé plus d’un avec au passage la perception directe que quelque chose de mort (quoi de plus inerte qu’un œuf vu de l’extérieur ?) peut parfois être source de vie ; autrement dit : à l’image du tombeau, la coquille vide est le signe que la vie a jailli …à Pâques… Durant ce temps, au presbytère, un autre groupe a pu « se faire cuire un œuf » avec 3 techniques de coloration bio au choix (pelures d’oignons pour le marron etc), pendant qu’un autre groupe découvrait la chapelle des pénitents grâce aux lumières de frère Jean-Daniel. De retour aux salles Malviès, chacun a pu coller sur la très belle croix fraichement fabriquée le symbole de son équipe mentionnant par écrit nos faiblesses, nos travers etc. Le plus beau restait à faire : porter cette lourde croix de 15 Kg jusqu’à la chapelle Notre Dame de Foncourrieu en chantant « Heureux les cœurs miséricordieux », l’hymne des journées mondiales de la jeunesse 2016. C’est là, en plein air, que nos jeunes ont ensuite restitué tout leur talent d’acteur, non pas pour leur compte, mais en faisant participer l’assemblée censée répéter quelques phrases clefs. Nous avons donc assisté de manière active à 5 scénettes d’évangile, plus une version originale de la femme de Samarie dont l’interprétation décalée et très moderne, en respectant toutefois le texte original, fut très appréciée. Merci à Adrien pour la couverture photos et vidéos tout au long de la journée.

    Un dernier rassemblement autour de la croix nous a permis de prier le Notre Père, de chanter Marie, présente également au pied de la croix avant de regagner, le cœur léger, le collège Saint Joseph.

    A la lumière de cette magnifique journée passée avec ces collégiens autour d’un événement qui habituellement ne déplace pas les foules, nous pouvons dire avec le centurion : « Vraiment, cet homme était le Fils de Dieu!» Marc 15, 39 ou pour revenir à notre problème initial : « Vraiment, †=cœur !».

    L’équipe (très élargie) de l’aumônerie des collèges.

    « "Il est vraiment ressuscité!"Viens Esprit Saint - Groupe Uni'T »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :